La charte

Préambule
Le Carrefour des Patrimoines est un réseau d’acteurs ayant une action éducative en région Languedoc-Roussillon pour développer la citoyenneté par les patrimoines (naturel et culturel).
Il se donne pour objectifs de :

  • Rechercher le sens commun et les synergies sur les champs recouvrant les patrimoines naturels et culturels
  • Identifier, recenser les acteurs potentiels
  • Communiquer, mutualiser le potentiel et les actions de chaque structure dans ce domaine
  • Analyser et valoriser les pratiques pertinentes et/ou innovantes en matière d’éducation à la citoyenneté par les patrimoines
  • Créer et/ou partager des outils
  • Encourager des initiatives collectives ou inter structures
  • Développer les formations pour répondre aux besoins du réseau

Cette charte, qui se veut évolutive, présente les valeurs portées et défendues par le Carrefour des Patrimoines. Elle précise également le fonctionnement du réseau, ses actions et les engagements de ses membres.

1. Les valeurs du Carrefour des Patrimoines
1.1 Patrimoine naturel et culturel d’un territoire

« Le patrimoine régional dans son ensemble est la somme de tout ce que nous ont laissé nos pères, nos ancêtres proches ou lointains, l’ensemble de tout ce que nous a laissé le passé. » Qu’il s’agisse de patrimoine naturel tels que les étangs, la garrigue,… ou de patrimoine culturel tel que des monuments ou des savoir-faire, le patrimoine est le témoin des liens que nos pères ont tissés avec leur territoire. Ainsi, selon Haudicourt, les rapports de l’homme avec la nature sont importants pour expliquer son comportement et l’histoire sociale qu’il traduit. « L’alliance des patrimoines ne serait pas un mariage arrangé mais un mariage d’amour dont les fruits sont à la disposition des hommes de bonne volonté. » (G. Collin) Pour cette éducation à la citoyenneté, le territoire se présente comme élément central, espace de vie, du local à l’universel. Il est témoin et témoignage de cette relation homme nature, porteur d’identité dont l’appropriation est liée au sentiment d’appartenance à ce territoire et à l’implication par des droits et devoirs envers lui. Ce sont les territoires régionaux de l'Occitanie, leur patrimoine et l’adoption de ce dernier, qui se situent au cœur du Carrefour des Patrimoines.

1.2 Éducation, éducation populaire, éducation à la citoyenneté

Les valeurs éducatives portées par le Carrefour des Patrimoines relèvent de l’éducation populaire dans sa large acception de l’éducation pour tous tout au long de la vie. Une éducation qui vise un comportement citoyen en même temps que le développement de l’individu se reconnaît dans la définition donnée par la Ligue Internationale de l’Éducation Nouvelle : « L’éducation consiste à favoriser le développement aussi complet que possible des aptitudes de chaque personne, à la fois comme individu et comme membre d’une société régie par une solidarité. L’éducation est inséparable de l’évolution sociale ; elle constitue une des forces qui la déterminent. » La charte de l’éducation au patrimoine rédigée entre le ministère de l’Éducation nationale et le ministère de la Culture et de la Communication (2002) énonce une philosophie d’action que le Carrefour des Patrimoines s’approprie : « Adopter son patrimoine ». Il s’agit d’adoption dans une acception où le public s’approprie des éléments patrimoniaux d’un territoire, devenant détenteur de la mémoire et du devenir de ces éléments.

2. Un réseau
2.1. Connaître le tissu régional de l’éducation au patrimoine

L’objet premier d’un réseau est la mise en relation des différents acteurs et avant tout de permettre à chacun de repérer, d’identifier les différents intervenants dans le secteur concerné. Le réseau Carrefour des Patrimoines permet ainsi à chacun de connaître ses pairs, leurs spécificités et compétences sur le territoire régional.

2.2. Favoriser une démarche partenariale

La mise en réseau vise un travail partenarial où chaque acteur conserve sa spécificité et entre dans une démarche de complémentarité et non de concurrence. L’éducation à la citoyenneté par les patrimoines naturel et culturel sur un territoire est liée à la complexité de ce territoire. Cette complexité peut et doit être soulignée par la diversité des acteurs œuvrant sur un même territoire et pour un même projet, l’enrichissant par leurs compétences et leurs différents points de vue.

2.3. Échanger et partager

Le partenariat, l’échange, le partage sont les maîtres mots d’une mise en réseau. Il doit en effet permettre un enrichissement mutuel par un échange de savoirs, de savoir-faire, d’outils, d’informations diverses. Le réseau est un outil qui permet d’organiser des échanges entre les membres mais aussi des actions répondant aux besoins identifiés par les membres et faisant intervenir des compétences extérieures au réseau.

3. Un comité de pilotage
3.1. Ses membres

Le Carrefour des Patrimoines est porté par un comité de pilotage constitué des représentants des deux associations porteuses du projet : Les CEMEA Occitanie et l'association Le Passe Muraille

3.2. Son rôle, ses droits et devoirs

Le Comité de Pilotage est le garant de l’éthique et des valeurs du réseau et de ses actions. À ce titre, il se réserve le droit, au regard de la présente charte, de rejeter la candidature voire la participation de structures et organismes ne répondant pas aux critères et aux engagements prédéfinis ci-dessous. Il a également pour mission de garantir l’harmonie entre les actions du Carrefour des Patrimoines et de ses membres d’une part et des directives et objectifs des institutions concernées d’autre part.

3.3. L’animation, la coordination

Le Comité de pilotage est animé par les CEMEA, porteur des premiers pas du projet Carrefour des Patrimoines.

4. Des membres
4.1. Des caractéristiques

Plusieurs critères permettent d’identifier les membres par leurs actions, leurs domaines d’interventions,… Ainsi, les membres du Carrefour des Patrimoines répondent aux caractéristiques suivantes : · Acteurs de l’éducation populaire, ils mènent régulièrement des actions d’information, d’animation, de formation intégrant l'éducation aux patrimoines. · Organisme ressource dans un domaine patrimonial, ils mettent leur savoirs et savoir-faire au service d’actions d’éducation au patrimoine. · Ils œuvrent dans des actions patrimoniales, qu’il s’agisse de patrimoine naturel ou culturel, matériel ou immatériel, monumental ou modeste. · Ils ont des actions et des influences sur le territoire de l'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et s’inscrivent dans une démarche partenariale en recherche de complémentarité.

4.2. Des engagements

Être membre du réseau Carrefour des Patrimoines, c’est également s’impliquer dans une dynamique de partenariat et dans le développement d’actions d’éducation à la citoyenneté par le patrimoine. Les membres du Carrefour des Patrimoines s’engagent donc à : · Participer au développement d’actions d’éducation à la citoyenneté par le patrimoine en motivant de nouveaux projets ou en répondant aux propositions et demandes touchant des compétences détenues. · Partager leurs connaissances et compétences patrimoniales par des actions auprès d’un public extérieur ou interne au réseau. · Assurer un contact au moins en région et participer, voire développer, des actions partenariales.

5. Des actions

Des actions sont mises en place. Elles visent toutes le développement d’actions régionales d’éducation à la citoyenneté par le patrimoine et tendent à faciliter la circulation de l’information, l’échange, le partenariat.

5.1. Le site Internet

Ce site présente actuellement plus de 350 acteurs régionaux ainsi que des événements, des ressources documentaires et des formations. Cette base de données, mise en ligne, est destinée à des enseignants, animateurs, formateurs, porteurs de projets ou en recherche d’actions pour un public. Le grand public, lui aussi, peut y trouver les événements comme les structures.

5.2. Les rencontres d'acteurs

Trois journées s'organisent tous les ans, elles permettent aux acteurs du terrain, professionnels ou bénévoles, de se retrouver autour de deux axes. Pour chacune de ces journées, une nouvelle structure du réseau se propose d’accueillir le rassemblement. Le réseau se donne également pour mission d’organiser et/ou de coordonner des actions à caractère évènementiel tels que des rencontres régionales, des actions sur l’ensemble du territoire à l’occasion, par exemple, des Journées européennes du Patrimoine…

5.3. La revue Patrimoines en région

Trois numéros par an d'un véritable magazine de 44 pages, proposant des articles de fond, des expériences ainsi que des annonces et informations sur les différentes structures du réseau. Diffusée à 20 000 exemplaires, la revue s’adresse aux acteurs du réseau mais également aux enseignants, formateurs, animateurs, éducateurs et partenaires institutionnels, ainsi qu’au grand public.

5.4. L'Agenda du patrimoine

Une fois par an, pour l'été, un agenda est distribué dans les réseaux d’accueil touristique à 100 000 exemplaires, présentant nos patrimoines régionaux et les événements qui le mettent en valeur tout au long de l'été.

5.5. La Formation

Le réseau est en train de se doter d'outils de Formation permettant de réunir des acteurs des patrimoines afin qu'ils se forment en travaillant ensemble autour d'un projet d'éducation aux patrimoines sur le territoire régional.